Construire l’acceptabilité critique des nouvelles technologies



La prochaine conférence du CUSI se tiendra le jeudi 28 juin 2018 de 11h à 15h dans les locaux de l’ICAM (75 avenue de Grande-Bretagne 31300 Toulouse) .

Elle discutera des façons de construire l’acceptabilité critique des nouvelles technologies.

La première partie d’une durée d’une heure sera introduite par Yann FERGUSSON (Enseignant-chercheur en sociologie à l’ICAM) qui abordera le sujet en partant d’une approche sociohistorique: l’homme, les outils entre attractivité et répulsion. Hypothèse que les freins à la digitalisation pourraient être levés par des approches disruptives.

Pour illustrer le propos il sera proposé une première approche disruptive : co-développer des applications métiers (vs approche descendante)

Elle s’appuiera sur l’expérience de Jean-Luc FLAMENT chef du bureau du BIA du Ministère de l’agriculture  (Toulouse). Il présentera la force de l’approche métier pour faciliter la digitalisation dont la particularité est de remettre en question une approche techno-push partant des informaticiens vers les usagers. Il sera vérifié si cette approche bottom-up est doublement plus efficace en termes d’acceptabilité des usagers et en termes  de réels gains de productivité.

Cela sera illustré en partant de l’exemple d’une application particulière. Cela conduira à présenter l’application avant puis l’application telle que pensée par les informaticiens pour terminer avec l’application finalement conçue en écoutant les usagers.

La seconde approche disruptive discutera : développer une acceptabilité critique de l’Intelligence Artificielle (vs peur d’évoquer les sujets qui fâchent)

Elle s’appuiera sur l’expérience d’EDF et de Yann FERGUSSON . Elle a porté sur l’organisation d’ateliers d’expression qui avaient pour vocation de démystifier l’IA en l’expliquant puis en animant des débats éthiques: quelles sont les promesses de l’IA, quels sont ses usages (pensés et impensés), quels impacts sur le salarié, quels impacts sur l’entreprise; quelle IA voulons-nous?

L’objectif de ces ateliers était de factualiser le sujet, de favoriser une approche rationnelle quand l’IA appelle surtout l’émotionnel.

Pour commenter ces présentations il sera fait appel à Franck SILVESTRE  qui est Professeur Associé au département informatique de la FSI de l’Université Paul Sabatier. Il sera amené à dire ce qu’il a retenu de ces témoignages notamment dans l’optique de faire évoluer les formations proposées par son établissement pour que les développeurs soient sensibilisés à ces approches divergentes

La deuxième partie d’au moins 30 minutes se déroulera sous forme de débat mouvant. L’objectif sera de permettre aux participants de faire l’expérience du débat critique sur la digitalisation pour notamment ressentir l’intérêt d’une méthode délibérative pour faire évoluer les représentations.

Les discussions se poursuivront ensuite autour du buffet offert par le CUSI.

 

 

 

 

 

 

Chargement de la carte…

Date / Heure
Date(s) - 28/06/2018
11 h 00 min - 15 h 00 min

Catégories


Demande d'inscription

Les réservations sont closes pour cet évènement.

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments