La Blockchain


La chaîne de blocs (en anglais blockchain) est une base de données distribuée transparente[1], sécurisée, et fonctionnant sans organe central de contrôle[2].

Par extension, une chaîne de blocs est une base de données distribuée qui gère une liste d’enregistrements protégés contre la falsification ou la modification par les nœuds de stockage. Une blockchain est donc une chronologie décentralisée et sécurisée de toutes les transactions effectuées depuis le démarrage du système réparti.

Des parallèles existent avec l’Internet (TCP-IP) car il s’agit dans les deux cas de protocoles informatiques permettant la création d’une infrastructure décentralisée. Internet transfère des paquets de données d’un point A à un point B, alors que la blockchain permet à la « confiance » de s’établir entre des parties distinctes du système[3].

La blockchain — et ses protocoles décentralisés de vérification des échanges — pourraient avoir un impact très important pour les États, qui se trouvent questionnés dans le monopole de la monnaie et des transactions financières, mais aussi pour les banques et l’économie tout entière[4],[5],[6].

De nombreuses voix en France et à l’étranger ont souligné l’aspect révolutionnaire de cette technologie, et les changements structurels qu’elle peut apporter à la société tout entière[7],[8].

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments